Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook

Jusqu’à présent, Facebook était un « réseau social » qui permettait à ses utilisateurs de se relier entre eux en « devenant amis » pour ainsi partager et publier des informations, des liens et des contenus. Certes, si on publiait sa vie privée sur facebook, on pouvait ensuite s’en mordre les doigts et commencer à se poser des questions : « ma vie privée est-elle menacée par facebook ? », « faut-il instaurer un droit à l’oubli pour protéger les jeunes de leur utilisation de facebook ? »

J’ai déjà décrit ce que j’en pensais. Souvent les questions posées vis-à-vis de facebook sont mal fondées, et reposent d’une part sur un manque de connaissance des technologies web sous-jacentes, et d’autre part sur une incompréhension des pratiques sociales de la notion de « vie privée » ou de privacy en anglais, et sa perception.

J’ai trouvé jusque là qu’il n’y avait pas grand mal à être inscrit sur facebook. C’est un puissant moyen de diffusion qui m’a permis de partager quotidiennement des liens, des articles de ce blog, à plus de cent personnes à chaque fois. En revanche, ne pas être inscrit à facebook représente des désagréments nombreux : ne pas être tenu au courant des évènements (à Sciences Po, facebook est très utilisé pour l’organisation des conférences, etc.), l’impossibilité de communiquer avec les autres (car le chat de facebook est très utilisé et ne permet de se connecter qu’entre utilisateurs du réseau), ne pas accéder à cette base de données somme toute bien pratique (retrouver un numéro de téléphone, une adresse email, ou bien une connaissance). L’augmentation du nombre d’utilisateurs, l’effet réseau, et en plus, la pression sociale rendent facebook quasiment incontournable. Il me semblait donc idiot de renoncer à tout ça juste parce que facebook était un service centralisé (on appelle ça le Minitel 2.0 et il est indispensable de comprendre ce que cela implique).

En somme, le calcul des avantages moins les inconvénients était positif, surtout si, comme moi, on est soucieux de garder le contrôle de ses publications et que donc on n’a ni souscrit à n’importe quoi, ni publié quoique ce soit qui n’ait été un minimum réfléchi.

Mais voilà, cette semaine, facebook a annoncé ses plans et les changements qu’ils venaient de mettre en place. Et là, la balance a totalement basculé. Il est hors de question que je continue à utiliser ce « service » et encore moins d’encourager les autres à le faire.

Le nouveau facebook

D’abord, puisque vous n’êtes peut être pas au courant, voici un petit résumé des derniers changements sur facebook.

Facebook devient la pieuvre hyper-tentaculaire du Web : avec son nouveau système d’authentification et sa nouvelle fonction de recommandation, vous serez connectés à facebook à chaque fois que vous allez sur un site lié. Vous êtes peut-être familiers avec la notion de cookies, ces fichiers qui permettent de vous identifier et d’y associer des informations, vous comprenez à quel point Facebook est sur le point de mettre en place un système de « cookies » bien plus performant et bien plus invasif. Les sites que vous visitez en sauront beaucoup plus sur vous (même si vous n’avez pas accordé à ces sites l’accès à vos informations, il suffit de les avoir données à Facebook) car vous serez automatiquement identifié via votre identité Facebook, qui devient ainsi le point de contrôle de toute votre identité virtuelle. Parallèlement, vos actions sur ces sites sont envoyées à Facebook pour alimenter les données vous concernant et donc améliorer votre profilage. De même, le peu de contrôle que vous aviez sur les applications Facebook vient d’être encore diminué.

Facebook utilise vos données personnelles comme monnaie d’échange : car tout ça a un prix. Les systèmes centralisés coûtent chers (c’est pour ça que le minitel s’est fait supplanté par l’internet, ou bien que l’encyclopædia Britannica est plus chère que Wikipédia). Facebook vient de créer sa monnaie virtuelle, il s’agit en fait d’une toute petite partie de l’énorme monnaie d’échange que constitue votre profilage, vos données. Vous savez à quel point il s’agit d’une source que les publicitaires sont prêts à s’arracher.

Tout cela résulte de la volonté de Facebook de s’étendre, fait partie de leur stratégie pour tirer profit de l’immense manne qu’ils ont à leur portée : leur 400 millions d’utilisateurs !

Au lieu de créer un système basé sur la créativité de leurs utilisateurs et les bénéfices d’un outil de publication, au lieu de générer de la valeur par de la création, Facebook a choisi de faire captation, de faire propriétarisation de l’utilisateur. Le choix vient d’être fait. La rupture est là. Cette stratégie ne changera pas si nous n’agissons pas.

Quelles sont les conséquences ?

Centralisation, contrôle → censure

Le schéma d’Internet doit s’appliquer aussi au Web si l’on veut sauvegarder la liberté d’expression. Rien techniquement ne justifie que l’on centralise d’une telle manière le Web et qu’on le réduise à Facebook. Le faire, c’est donner un immense pouvoir à une seule instance de contrôle, sur laquelle vous n’avez en tant qu’utilisateur aucun droit. Vous ne votez pas. Ceux qui votent, ce sont les actionnaires, et si l’on en croit cette enquête du Guardian ce ne sont pas de simples boursicouteux. Il y a là une arrière-pensée techno-politique qu’on ne peut pas négliger.

Or, que veut-dire contrôle, dans un système d’hyper-media comme le Web ? Ça veut dire que la possibilité de censure s’exerce non seulement à l’intérieur du réseau, mais aussi à l’extérieur, puisque c’est Facebook qui, telle une pieuvre hyper-tentaculaire, tire toutes les ficelles. Je parle de censure, vous pensez que le mot est fort ? Il ne l’est pas. La page Facebook de WikiLeaks, un site internet qui combat la censure et défend la liberté de la presse a eu sa page supprimée :

WikiLeaks facebook page deleted together with 30,000 fans… boiler plate response includes “..promotes illegal acts…”
WikiLeaks, sur Twitter

Il y a un mois, un groupe promouvant la séparation de l’Église et de l’État au Maroc a été supprimé, tout comme fut supprimé le compte du créateur du groupe. Cela est inévitable. Toute système aussi centralisé et contrôlé que Facebook aboutira inévitablement à de la censure.

Et puis, à force de tout envoyer chez Facebook, vous augmentez leur trafic. Facebook aura donc plus de serveurs et plus d’importance sur le réseau. Si aujourd’hui Google se lance dans l’accès à Internet avec son réseau de fibre optique, demain ce sera Facebook.

Préparer un monde sans vie privée

En publiant sur Facebook, chacun perd le contrôle de ce qu’il publie. Quelles que soient les options que vous cochez aujourd’hui (avec l’illusion de protéger votre vie privée), chaque fois que vous publiez, vous remettez aux mains de Facebook vos données. En effet, vous ne savez pas, dans un an, ou même dans trois mois, comment Facebook va décider de changer ses paramètres. De toute façon, ils en ont le pouvoir, car ils ont vos données. Les fichiers sont stockés sur les serveurs de Facebook (où la loi française ne s’applique pas, faut-il le rappeler), les logs sont chez facebook. Vos conversations de chat ? Enregistrées chez Facebook. Toutes vos photos ? À quelques clics près visibles par n’importe qui en charge à Facebook.

Or, comme le dirigeant M. Zuckerberg l’a répété plusieurs fois, il veut que par défaut, tout soit public. Et quand on observe les comportements sur le site, on s’aperçoit que la plupart des gens publient beaucoup, beaucoup trop. Des photos très personnelles, voire même des photos d’autres personnes (sans forcément demander leur autorisation). Et ce n’est pas juste ma génération d’insouciants étudiants qui ne pensent pas aux conséquences… Je vois aussi des adultes publier fréquemment des photos de leurs bambins.

Dans quel monde vivront-ils ? Eux qui, à peine nés, ont leur photo envoyée aux États-Unis pour être publiée et partagée (potentiellement) dans le monde entier. Ou avec 150 « amis » et les 150×150 amis d’amis, etc. C’est la même chose. Avec tous ces appareils portables : des photos et des vidéos tout le temps, avec en prime la géolocalisation. Tout ça, public par défaut. Il n’y aura plus l’action de « publier », cet acte profondément social, ce geste de communiquer au-delà de son cercle de connaissance et de créer des liens. Publier pour une audience, dans l’espace et dans le temps. Non, il n’y aura plus cet acte autonome, réfléchi, conscient. Tout sera public par défaut et chez Facebook, continuellement. Ce sera la norme absolue, le réflexe innée, l’action qu’on ne remet pas en question sans accomplir un effort intellectuel important qui consiste à dépasser les normes de son temps et de sa société.

Et la pression sociale sera telle que l’autonomie des individus sera quasiment nulle. Quelle liberté aura-t-on ? Dans un monde où on ne peut rien cacher, ne pas avoir de secret, ne pas avoir de sphère privée ? Où le passage dans la sphère publique est continuel, forcé par des entreprises (Facebook et ses partenaires) et par les autres individus qui alimentent le système central.

Que faire ?

À partir de maintenant, je supprime tout le contenu que je peux supprimer sur Facebook. Je vais laisser une page de profil expliquant mon choix et indiquant les liens à suivre pour me contacter. Je ne retournerai plus sur le site de Facebook et je n’utiliserai jamais leur système de connexion central. Je n’utiliserai plus non plus leur chat centralisé qui n’autorise pas les communications à l’extérieur (un peu comme si un téléphone abonné chez Orange ne pouvez pas téléphoner à un abonné SFR – ça ne vous choque pas, un monopole sur les communications ?).

Pour ceux qui veulent continuer à discuter avec moi, je vous conseille d’utiliser un système de messagerie instantanée (chat) libre et ouvert : Jabber. Pour ceux qui veulent consulter les liens que j’envoie, vous pouvez me suivre sur Twitter ou indenti.ca.

Enfin vous pourrez continuer à lire mon blog, à commenter. Et bien sûr, il reste les bon vieux courriers électroniques. Mes informations de contact sont sur ma page personnelle.

Et vous ?

Dans un premier temps, j’aimerais que vous retiriez les photos de moi qui sont sur Facebook (pas seulement retirer le tag, mais la photo, ou alors floutez mon visage, non, je suis sérieux). Ne m’invitez pas dans vos groupes, ni dans vos évènements. Ne m’envoyez pas vos documents verrouillés Microsoft Docs.

Mais surtout, prenez conscience de l’importance de l’enjeu. Allez voir quelles sont les alternatives. En ce moment, de nombreuses initiatives se forment, des développeurs de logiciels libres créent des solutions de réseaux sociaux qui garantissent votre vie privée, votre sécurité.

Ouvrez un blog, montez un site personnel où vous publierez toutes ces choses que vous publiez sur Facebook. Partageons-les. Mais restons autonomes, gardons le contrôle et communiquons librement. Il n’y a pas besoin de s’y connaître en informatique, ni d’être sur GNU/Linux et d’être un pro. Je félicite Sylvain qui a franchi le pas, alors que ce n’est pas un geek comme on dit.

La puissance de Facebook repose sur le fait que vous l’utilisez. Abandonnez-le, détruisons-le, et, un nouveau système émergera, meilleur. N’oublions pas qu’il y a quatre ans, ce site n’était encore qu’un petit réseau d’universitaires américains.


Quelques liens pour en savoir plus sur les changements de facebook :

Quelques extraits des nouveautés des conditions d’utilisation :

Pre-Approved Third-Party Websites and Applications. In order to provide you with useful social experiences off of Facebook, we occasionally need to provide General Information about you to pre-approved third party websites and applications that use Platform at the time you visit them (if you are still logged in to Facebook). Similarly, when one of your friends visits a pre-approved website or application, it will receive General Information about you so you and your friend can be connected on that website as well (if you also have an account with that website). In these cases we require these websites and applications to go through an approval process, and to enter into separate agreements designed to protect your privacy. For example, these agreements include provisions relating to the access and deletion of your General Information, along with your ability to opt-out of the experience being offered. You can also remove any pre-approved website or application you have visited here [add link], or block all pre-approved websites and applications from getting your General Information when you visit them here [add link]. In addition, if you log out of Facebook before visiting a pre-approved application or website, it will not be able to access your information. You can see a complete list of pre-approved websites on our About Platform page.

Connecting with an Application or Website. When you connect with an application or website it will have access to General Information about you. The term General Information includes your and your friends’ names, profile pictures, gender, user IDs, connections, and any content shared using the Everyone privacy setting. We may also make information about the location of your computer or access device and your age available to applications and websites in order to help them implement appropriate security measures and control the distribution of age-appropriate content. If the application or website wants to access any other data, it will have to ask for your permission.

PS: j’assume la contradiction de laisser les liens facebook pour partager les notes que je publie.

Mise à jour (corrections, reformulations et j’ai retiré la mention de Google Buzz qui n’existe plus), août 2013. Archive.

313 réponses à “Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook

  1. Logan Lecter dit :

    Bravo ! RD @hugoroy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  2. Joachim dit :

    RT @hugoroy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  3. pourkwa dit :

    RT @hugoroy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY http://bit.ly/aPlqeI

  4. Tom_PP dit :

    RT @HugoJRoy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  5. pourkwa dit :

    RT @HugoJRoy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY http://bit.ly/cZZIb8

  6. prinkipo dit :

    A méditer en effet… RT @Barikad @pourkwa @HugoJRoy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  7. Prquoi j'ai bien fait de ne ps m'inscrire RT @recriweb @Barikad @pourkwa @HugoJRoy Pourquoi je n’utiliserai + Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  8. SweetSumo dit :

    Pr ceux qui utilisent encore FB : RT @recriweb & @Barikad @pourkwa @HugoJRoy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  9. tooptilol dit :

    RT @recriweb: A méditer en effet… RT @Barikad : Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  10. RT @recriweb: A méditer en effet… RT @Barikad @pourkwa @HugoJRoy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  11. FC dit :

    Par ailleurs, les conditions d’utilisation pour les développeurs ont changé : ils peuvent désormais stocker les informations que FB partage avec eux, à condition de les supprimer si l’utilisateur le demande… à chaque site, dont il ne se doute probablement pas qu’il stocke ses données personnelles. Pratique, non ?

    Developer Principles & Policies – III. 4.
    http://developers.facebook.com/policy/

    « You will delete all data you receive from us concerning a user if the user asks you to do so, and will provide a mechanism for users to make such a request. We may require you to delete data you receive from the Facebook API if you violate our terms. »

  12. [...] This post was mentioned on Twitter by Valentin Villenave, Hugo Roy. Hugo Roy said: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY [...]

  13. Bravo pour l'article, et pour le geste ♺ @hugoroy: Pourquoi je n’utiliserai plus #Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  14. Niji kid dit :

    A diffuser largement, réveillez-vous! RT @recriweb @HugoJRoy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  15. RT @HugoJRoy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  16. RT @vvillenave: Bravo ! RD @hugoroy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  17. @liberation_info Pourquoi je n'irai plus sur Facebook http://bit.ly/arfAdn

  18. tournay dit :

    Un article que j'ai lu avec plaisir merci @HugoJRoy Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/c3yGHo via @AddToAny

  19. RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  20. Pat dit :

    RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  21. Mathieu dit :

    RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  22. RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  23. ♻ @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  24. Yom dit :

    Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY (RT @HugoJRoy)

  25. ProXiti dit :

    RT @manhack @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  26. RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  27. Max dit :

    RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  28. Hedy Dargère dit :

    "Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook" http://u.nu/87eq8 Je pensais justement craquer…

  29. nic!eroy dit :

    RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  30. pourkwa dit :

    "Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook" http://u.nu/87eq8 Je pensais justement craquer… http://bit.ly/at2OiC

  31. RT @manhack
    RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  32. allanco2 dit :

    RT @manhack : RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  33. RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  34. Nicolas Devos dit :

    RT @el_producer: Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY (RT @HugoJRoy)

  35. Evrim Evci dit :

    Pourquoi je n'utiliserai plus, moi non plus, Facebook … http://bit.ly/aXhDzx

  36. Zgur dit :

    RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  37. RT @abcdelasecurite: RT @manhackRT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  38. RT @Juriblogsphere RT @abcdelasecurite: RT @manhackRT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  39. cmaussan dit :

    RT @hugojroy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  40. RT @hugojroy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  41. Fredox dit :

    RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  42. Emaux dit :

    RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  43. oRapport.com dit :

    Blog d'Hugo: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/bdxRNP

  44. Orny dit :

    RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY (via @manhack )

  45. Julien Tetart dit :

    RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY Moi qui hésitai déjà à me desabonner, ca motive.

  46. likidvcel dit :

    RT: @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  47. likidvcel dit :

    RT: @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  48. pourkwa dit :

    RT: @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY http://bit.ly/bghqpG

  49. Rachel dit :

    RT @likidvcel: RT: @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  50. mytos dit :

    Mon dieu que de bétises et de méconnaissance dans ce billet … c’est affligeant !

    • hugo dit :

      J’aime quand on fait avancer le schmilblick. Merci pour ta contribution. Je n’ai certes pas expliqué en détails ce que j’avance ici… mais ça viendra dans un prochain billet.

    • vdemeester dit :

      Il y a une petite erreur sur la messagerie instantannée, puisqu’au dernières nouvelles l’on puisse s’y connecter via jabber (et donc ajouter des facebookiens dans notre roster) ; je ne peux vérifier, je n’ai pas de compte facebook. Maintenant cela reste un détail…
      @mytos la classe.. Précise ton point s’il te plait, je pense que cela nous intéresse tous ;).
      @hugo le billet que j’aurais aimer rédiger ; clair, efficace, etc. Je vais faire tourner.

      • hugo dit :

        Pour le moment, tout ce qui est autorisé avec la messagerie instantanée, c’est d’utiliser un logiciel externe. Mais pour l’instant, pas moyen de converser avec des personnes utilisant le chat de facebook si tu n’es pas toi-même sur facebook.

    • biojm2 dit :

      Bonjour,
      Le problème de tous ces sites de « communication » type fesses de bouc », c’est que vous les jeunes, vous n’y étiez pas préparés. Vous avez entré dedans tête baissée et en toute confiance. Aujourd’hui, il semble impossible ou presque de persuader un jeune de ne pas entrer là-dedans malheureusement.
      C’est un système totalitaire pseudo fasciste.
      Il est impossible de résilier son compte par exemple
      en tout cas je n’ai pas trouver comment faire.
      Cordialement et bon courage, tu es sur la bonne piste
      JMG

      • bibiane dit :

        Si on peut le résilier, je l’ai fait début avril sur le compte que j’avais ouvert et jamais utilisé, je ne me rappelais même pas le mot de passe. Mais j’ai du chercher sur le net, mais je suis désolée je n’ai pas conservé le lien de l’article où j’ai trouvé l’information.

  51. Le lien est bon, mais tu as écris « Indenti.Ca ».

  52. RT @HugoJRoy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  53. princesse063 dit :

    ♺ @r4ch_L: RT @likidvcel: RT: @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  54. Seb dit :

    RT @cmaussan: RT @HugoJRoy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  55. RT @HugoJRoy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  56. Bill Boquet dit :

    RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  57. Sylvain dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://ow.ly/1D7gM ( via @nitot )

  58. RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  59. "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q Facebook sera-t-il l'AOL des années 2010 ?

  60. LoKan Sardari dit :

    RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q // Excellent!!!!

  61. Mawa dit :

    RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q Facebook sera-t-il l'AOL des années 2010 ?

  62. Fée Lait dit :

    RT @LoKanSardari: RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q // Excellent!!!!

  63. RT @LoKanSardari: RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q // Excellent!!!!

  64. "Pourquoi je n'utiliserai plus facebook" : Intéressant Point de Vue sur le blog d'Hugo Roy http://bit.ly/8XtYVM

  65. RT @LoKanSardari: RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q // Excellent!!!!

  66. Thomas dit :

    http://bit.ly/8XtYVM => à lire d'urgence !!

  67. Weekiz.fr dit :

    RT @LoKanSardari: RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q // Excellent!!!!

  68. Ça fait quand même un peu (beaucoup ?) réfléchir… : "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://bit.ly/arfAdn

  69. Nicolas dit :

    RT @LoKanSardari RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q // Excellent!!!!

  70. Yohan BASELE dit :

    Pour tout ceux qui se demande pourquoi tout le monde ( ou presque ) désactive leur comptes #facebok : http://bit.ly/bDCeyd

  71. pourkwa dit :

    RT @LoKanSardari: RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q // Excellent!!!! http://bit.ly/bHmhfg

  72. anonyme dit :

    Bien!
    On ne peut qu’applaudir.

    Par contre, proposer google et notamment leur « buzz » « a la place », twitter et tout ces sites inutiles et au final source de problemes.

    Quitter un big brother pour un autre…

    Mais bon, normalement, pour avoir connaissance des conf de Benjamin bayart notamment, vous devriez savoir et donc plutôt proposer l’auto-hébergement par exemple.

    Ne pas tomber dans l’acharnement unique sur FB en oubliant les autres qui sont tout aussi evil.

    • hugo dit :

      Google Buzz est fait entièrement avec des standards ouverts. Ça laisse la place à des alternatives libres et auto-hébergés.

      En attendant, Google Buzz n’est qu’une sorte de Twitter plus avancé, destiné à de la publication… donc ce n’est pas un énorme problème. D’ailleurs Benjamin Bayart est sur Twitter http://twitter.com/bayartb

      Attention d’autre part, je n’ai jamais dit que Google était tout rose. Le lancement de Buzz était une vrai catastrophe, mais ça tenait plus au fait que Gmail est mauvais pour le respect de la vie privée (et que c’est du minitel).

      • LBDV dit :

        Pourquoi j’ai moi-même aussi viré facebook. je rejoins ton avis en partie.

        http://my.opera.com/LBDV/blog/show.dml/9614761

      • Ziteak dit :

        Bonjours,

        Je suis du même avis que Mytos, tu a lus des articles sur différents sites web et tu en a tirer dans conclusion sans même essayer de comprendre.

        J’ai pus lire dans ton article que tu parlai du nombre de serveur que possède Facebook ,au cas où tu ne le saurai pas, facebook possède 30 000 serveur, Google en possède plus de 1 000 000, soit 2% du nombre de serveur mondiale, de plus Google possède beaucoup plus de services que facebook cependant j’ai pas l’impression que sa te dérange.

        En ce qui concerne ta représentation de facebook en tant que tentacule, cela s’appelle tout simplement le Web 3.0 ou Web Sémantique qui tend justement vers ce genre de « technologie ».

        Le but principal de facebook est de publier du contenu alors biensur que par default tout est publique car c’est justement le but de ce genre de site au cas où tu ne l’aurai pas compris.

        Je ne veu pas te faire de reproche ou critique, ce que j’ai dit n’est que dans le but de te faire prendre conscience qu’il faut pas croire tout ce qu’on peu entendre ou lire.

        En ce qui concerne la censure, je t’invite a visiter cette page : http://www.google.com/intl/fr/options/ qui contient la liste des services offerts par Google, et j’y rajoute youtube qui appartient a Google, donc niveau censure Google est mieux placer et ne l’on pourtant jamais fait.

        Et je fini en te faisant remarquer que en ce qui concerne les informations personnelles soit disant vendues par FaceBook, au cas où tu ne le saurais pas beaucoup de société de télémarketing obtiennent des information sur toi en les achetant a d’autres entreprises et Facebook ne serai donc pas le premier a le faire et très loin d’être les derniers.

        • hugo dit :

          > J’ai pus lire dans ton article que tu parlai du nombre de serveur que
          > possède Facebook ,au cas où tu ne le saurai pas, facebook possède 30
          > 000 serveur, Google en possède plus de 1 000 000, soit 2% du nombre de
          > serveur mondiale, de plus Google possède beaucoup plus de services que
          > facebook cependant j’ai pas l’impression que sa te dérange.

          Ah bon ? Eh bien tu te trompes, ça me dérange. L’article ici n’est consacré qu’à facebook… mais tu trouveras d’autres moment où je ne suis pas tendre avec Google non plus. La petite référence « Minitel 2.0″ devrait te mettre sur la piste de quelles sont mes positions vis à vis de ça.

          >
          > En ce qui concerne ta représentation de facebook en tant que tentacule,
          > cela s’appelle tout simplement le Web 3.0 ou Web Sémantique qui tend
          > justement vers ce genre de « technologie ».

          Non, ça n’est pas ça le web sémantique. Ne parle pas de choses que manifestement tu ne connais pas http://en.wikipedia.org/wiki/Semantic_Web

          Si tu lis ça, tu comprendras bien que le web sémantique est justement une nouvelle manière de lier les données entre elle, dans le même esprit que les liens hypertexte lient les pages web entre elles. Aucun rapport avec le fait que facebook soit totalement central et dont la tentative que je décris ici est de devenir un point central des données pour d’autres sites. C’est pour ça que je parle de pieuvre (facebook) qui aurait des tentacules un peu partout sur le Web (tous les partenaires qui utilisent OpenGraph etc.)

          >
          > Le but principal de facebook est de publier du contenu alors biensur
          > que par default tout est publique car c’est justement le but de ce
          > genre de site au cas où tu ne l’aurai pas compris.

          Je l’ai compris, j’en ai parlé dans cet article: le lien est donné au début :
          http://blog.hugoroy.eu/2010/01/11/la-fin-de-la-vie-privee-sur-facebook/

          > Et je fini en te faisant remarquer que en ce qui concerne les
          > informations personnelles soit disant vendues par FaceBook, au cas où
          > tu ne le saurais pas beaucoup de société de télémarketing obtiennent
          > des information sur toi en les achetant a d’autres entreprises et
          > Facebook ne serai donc pas le premier a le faire et très loin d’être
          > les derniers.

          Facebook ne vend pas à proprement parler nos informations personnelles, c’est différent. Et oui, je sais que c’est un problème… j’en ai parlé je ne sais plus où, peut être dans http://blog.hugoroy.eu/2010/01/11/la-fin-de-la-vie-privee-sur-facebook/

          • Fabrice dit :

            Navré Hugo, mais si, la dernière évolution de Facebook a un rapport direct (et assez bandant) avec le web sémantique, c’est même la première fois qu’une véritable incentive est offerte aux éditeurs de sites web pour sémantiser leurs contenus. Après cela, on peut parler pendant des heures sur le fait que le RDF aurait été une meilleure solution, mais soyons réalistes, le coût de sémantisation de contenus existants en RDF est tout simplement rédhibitoire (même s’il est issu de base de données bien structurés, je connais le discours de TBL).

            Donc, oui, FB est flippant, mais oui aussi, c’est une vrai chance pour le web sémantique. Il y a deux face à la médaille, s’arrêter sur l’un et nier l’autre ne mènera qu’à rester sur le bord du chemin.

            http://fr.readwriteweb.com/2010/04/26/a-la-une/nouveau-facebook-guide-complet-les-diteurs-les-annonceurs-les-utilisateurs-concurrence/

            Hugo: Merci pour le lien, j’avais raté « Le marquage sémantique » inclus dans OpenGraph. J’ai pas encore eu le temps de voir tous les détails.
            Cela dit, ça ne change pas le fait que c’est mauvais de centraliser cela.

            Quant au fait que RDF aurait été un meilleur choix, ou pas, je ne connais pas assez le sujet pour juger.

  73. NHiX dit :

    RT @LoKanSardari: RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q // Excellent!!!!

  74. Romain Pouzol dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://j.mp/aewvPe

  75. Olivier dit :

    RT @romainpouzol: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://j.mp/aewvPe

  76. RT @franpisunship: "Pourquoi je n'utiliserai plus facebook" : Intéressant Point de Vue sur le blog d'Hugo Roy http://bit.ly/8XtYVM

  77. RT @RomainPouzol: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://j.mp/aewvPe

  78. Genki dit :

    RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q Facebook sera-t-il l'AOL des années 2010 ?

  79. bibousiq dit :

    RT: @RomainPouzol: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://j.mp/aewvPe >> Très intéressant !

  80. bibousiq dit :

    RT: @RomainPouzol: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://j.mp/aewvPe >> Très intéressant !

  81. lpb dit :

    RT @LoKanSardari: RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q // Excellent!!!!

  82. Je comprends…
    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://j.mp/aewvPe (via @RomainPouzol)

  83. Jenn Cuisine dit :

    Currently reading -
    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://j.mp/aewvPe (via @proxilog et @RomainPouzol)

  84. klakinoumi dit :

    Je suis a 200 % d'accord. Si c'était pas pour le boulot… http://bit.ly/aXhDzx

  85. David Zerbib dit :

    RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q Facebook sera-t-il l'AOL des années 2010 ?

  86. Casey Neiba dit :

    Pour certains potes moi mais +1 RT @klakinoumi: Je suis a 200 % d'accord. Si c'était pas pour le boulot… http://bit.ly/aXhDzx

  87. Stéphane dit :

    RT @klakinoumi Je suis a 200 % d'accord. Si c'était pas pour le boulot… http://bit.ly/aXhDzx // carrément réel

  88. Bob dit :

    RT @erfindel: RT @sfl_fr "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q Facebook sera-t-il l'AOL des années 2010 ?

  89. Loïc dit :

    Interessant RT @_xau RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q

  90. tharkun dit :

    Salut,

    Je suis tombé sur ton blog via twitter, je n’ai pas lu les solutions miracles que tu préconises mais seulement ce qui te fait flipper.

    Et honnêtement je trouve que tu y vas un peu fort. Enfin, non. Je m’explique : tu parles de Facebook la pieuvre tentaculaire du web, et je suis tout à fait d’accord avec toi quand tu dis que c’est la grosse merde, que ça doit pas arriver, et je ferais surement la même chose que toi si on n’avait pas le choix. Mais là ou tu te trompes, et l’erreur est assez fondamentale, c’est que ce choix, nous l’avons!

    En effet ces sites ne pourront accéder à nos données Facebook uniquement si on les y a autorisé. Il faudrait auparavant autoriser le site à accéder à notre profil et se connecter sur le site même avec nos identifiants Facebook, comme on peut déja le faire sur Dailymotion ou Clubic. C’est là que j’abonde dans ton sens, et que je préfère utiliser la méthode « à l’ancienne » (bien que plus chiante) c’est à dire utiliser un compte par site plutôt que fournir mon vrai nom et mes infos Facebook à n’importe quel site pourrave. C’est ça l’anonymat sur internet.

    • hugo dit :

      Non c’est l’inverse. C’est ‘in’ par défaut et pour chaque site partenaire tu devrais toi, utilisateur, trouver et supprimer les données. Voir le commentaire de François http://blog.hugoroy.eu/2010/04/24/pourquoi-je-nutiliserai-plus-facebook/#comment-609

      • FC dit :

        Pour préciser, il me semble que le ‘in’ par défaut s’applique aux sites « privilégiés » que Facebook daigne autoriser (Yelp, CNN…) et se désactive par la case « Instant Personalization ». L’autre ‘in’ caché peut provenir de ce que tes amis peuvent partager sur toi et qui nécessite un opt-out à part (« What your friends can share about you »).

        Les clauses que je citais s’appliquent seulement, je pense, aux développeurs d’applications tierces – qui nécessitent bien une autorisation préalable. Et pour avoir testé du côté développeur, la demande d’autorisation est globalement bien foutue, pour peu que l’utilisateur ne clique pas sans réfléchir.

        Le problème majeur, pour moi, c’est l’absence totale de lisibilité. A commencer par les conditions d’utilisation et leurs fréquents changements, impossibles à suivre et décrypter. Si les geeks s’y perdent, alors autant dire que pour l’utilisateur lambda, « ce choix que nous avons » est plus que limité.

  91. « Je n’utiliserai plus non plus leur chat centralisé qui n’autorise pas les communications à l’extérieur (un peu comme si un téléphone abonné chez Orange ne pouvez pas téléphoner à un abonné SFR – ça ne vous choque pas, un monopole sur les communications ?). »

    Donc en gros, on bannit quasiment toutes les solutions de chat ? avec windows live messenger (msn), on ne peut pas discuter vers des contacts GTalk (basé sur du xmpp), on vire l’un des plus gros système de messagerie instantanée ?

    Je trouve cet argument complètement bidon, il est totalement normal à mon sens qu’en utilisant le chat « facebook », on ne puisse parler qu’à ses contacts facebook, ça devient l’anarchie après non ?

    • hugo dit :

      Non, ça ne devient pas l’anarchie. Où alors tu trouves que les emails c’est l’anarchie. Bon ok, il ya les spams, mais c’est un autre sujet.

      Si tu regardes comment fonctionne Jabber (sur le protocole XMPP aussi) tu peux parler avec des Gmail, et avec toutes sortes des serveurs jabber. Par exemple, mon adresse h...@jabber.fsfe.org me permet de discuter avec tous les gens sur foo...@gmail.com et plus généralement tous les gens qui ont une adresse du type foo...@jabber.tld

      Et oui, je n’aime pas non plus Msn messenger etc. Pour la simple raison qu’une communication ne devrait pas passer par un serveur central (et logué) à l’heure d’internet c’est débile. Ça, c’est du minitel.

  92. Stéphane dit :

    C’est idiot : apprendre à utiliser Facebook d’une façon intelligente est bien plus productif que boycotter le réseau comme des autruches qui se mettent la tète dans le sable.

    J’ai horreur de ton courant de pensée « anti-facebook » et pourtant dieu sait que je haïs profondément les fondements sociologiques de ce site dédiés aux ado exhib & aux skyblogers reconvertis.
    Mais, ce n’est pas une raison pour ne pas l’utiliser ! C’est un superbe outils de communication.
    Savoir faire la part des choses, tout est là!

    Petit rétrolien sur un article que j’ai écris il y a quelques mois et qui a changé ma vision de FB :

    http://www.mangetamain.fr/web-critique/rendre-facebook-interessant-en-5-etapes.html

    • hugo dit :

      C’était ma position jusqu’à ces changements de facebook. Là j’ai décidé que ça allait beaucoup trop loin. La balance inconvénients avantages a basculé pour moi, donc je quitte facebook.

      Après, si vous voulez rester dessus c’est votre problème. Je n’appelle pas à l’anti facebook ou au boycott. C’est puéril. On est tous assez grands pour faire la part des choses et pour choisir. Moi je viens de faire mon choix et j’en parle ici. On en parle, c’est bien.

  93. jide dit :

    RT @dandriana: Choisissez d'utiliser Facebook en autodétermination. http://blog.hugoroy.eu/2010/04/24/pourquoi-je-nutiliserai-plus-facebook/

  94. RT @SledgeNoMore: RT @erfindel: RT @sfl_fr "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q Facebook sera-t-il l'AOL des année …

  95.  Bertrand dit :

    RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q Facebook sera-t-il l'AOL des années 2010 ?

  96. coreight dit :

    RT @Narno: RT @embruns: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://blog.hugoroy.eu/2010/04/24/pourquoi-je-nutiliserai-plus-facebook/

  97. Antoine dit :

    1. Se creer un compte Facebook BIDON.
    2. Enlever la connexion automatique sur votre vrai compte.
    3. Enregistrer la connexion automatique du compte bidon.
    4. Trouver un proxy annonyme Français ( il y en a des tonnes, tout ça gratuitement. )
    5. Surfer en toute liberté tranquillement.

    Pour aller plus loin :

    6. Creer une adresse e-mail BIDON.
    7. Faire la même chose que pour Facebook.

    Creez vous une seconde vie BIDON !! Ça me fait pitier les gens qui lâche ca$h leurs noms, adresse, etc… Sur n’importe quel site !

    Réagissez !!!

    Facebook n’a rien de mauvais !! Il faut juste savoir l’utiliser !

    L’informatique, c’est comme la jungle, les plus puissants écrasent les plus faibles ! Soyez les lions ! (:

    Enjoy !

    • Paf dit :

      Donc afin d’eviter d’etre espionne a tout va, les utilisateurs devront passer par des proxy, faire attention aux cookies et autres astuces ? Juste pour pouvoir naviguer simplement sur Internet ?
      C’est inadmissible.

      Chacun devrait etre maitre de son identite numerique et pouvoir controler ses donnees.

  98. Gomez Fabien dit :

    Les dangers du futur Facebook : http://bit.ly/9RqvxY /via @juliendargaisse

  99. RT @manhack RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  100. Olivier dit :

    Donc, tu fais partie des gens qui ont peur pour leur photos personnelles ? Pour leur « vie privée » ? Ok.

    Je ne suis pas réellement d’accord avec ton point de vue (je précise que je ne suis pas « mytos » ci-dessus qui critique dans le vent). Je vais t’expliquer pourquoi :

    La valeur de l’information du type photo, contenu partagé etc. est nulle, à l’échelle individuelle. Il n’y a aucun intérêt pour Facebook à partager des données de ce genre avec des parties tierces. La véritable valeur est dans la masse des données, et il n’y a aucun risque d’atteinte à la sacro-sainte « privacy » pour des raisons monétaires.

    Je m’explique : pour observer les interactions sociales de 450 millions d’individus en ligne, on a besoin de collecter des données d’ordre privée. Par la suite, lors de l’utilisation de ces datas tout est « mélangé », si bien qu’il est 1) difficile 2) inutile de chercher précisément qui a fait quoi.

    Les conséquences ne sont en rien néfastes, et pour utiliser un service comme facebook, gratuitement, alors qu’on connait les coûts d’entretient / développement / amélioration , je pense qu’on peut leur donner l’autorisation de faire usage de ces dats (dans le mesure où on ne voit pas de dérive réelles actuellement).

    C’était un peu mon billet d’hier, et je suis toujours content de partager mon point de vue avec des gens dont l’opinion est à l’opposée à la mienne :-)

    http://www.oliviermermet.com/blog/2010/04/26/nouveautes-facebook-mythes-et-realites/

    • hugo dit :

      Ma position sur « facebook viole-t-il ta vie privée? » a été expliquée ici
      http://blog.hugoroy.eu/2010/01/11/la-fin-de-la-vie-privee-sur-facebook/

      J’adresse ici un autre problème.

      Quant à la distinction « effet néfaste pour l’individu » et « effet néfaste pour la société » cf, le paragraphe de ce billet « préparer un monde sans vie privée » où j’explique le problème à tous entrer dans un système où on ne contrôle pas notre publication, où on publie tout et n’importe quoi, et surtout on publie sur d’autres (ici, le cas des enfants…)

      • wido dit :

        Bonjour,

        J’utilise facebook parce que plusieurs personnes que je connais (université) se sont inscrites, pour voir l’évolution de leurs murs, mais ce n’est pas pour ça que j’étale ma vie avec des photos personnelles, de famille,etc…
        ça ne regarde personne.

        Quand on débute sur internet, on fait les foufous, on s’inscrit partout sur les mêmes sites que les copains , c’est rapide et pas cher.
        Mais pour se désinscrire c’est de la vrai merde, sois il faut attendre 6 mois d’inactivité pour que le compte sois clôturer (msn), sois on le supprime et les messages que l’on a postés sur le forum restent, sois on ne peut pas le faire à moins d’envoyer un mail à l’administrateur (retour de réponse favorable?) et est-ce fiable?

        Maintenant sur facebook, j’efface mes messages que j’ai publiés sur les différents murs des autres, et msn je ne l’utilise plus (clôture du compte).
        Il me reste une adresse gmail, l’IRC, jabber et les forums pour communiquer avec les autres.
        Il faut limiter ses actions sur le net pour avoir un semblant de vie privée.

    • Paf dit :

      La valeur d’une photo ou toute autre information est loin d’etre nulle.
      Preuve en est des developpements tels que face.com

      Le probleme dans ton argumentation est que tout repose sur ton hypothese que les donnees sont melangees, empechant ainsi de savoir qui a fait quoi.
      Or justement ces donnees ne sont pas melangees et l’on peut savoir exactement qui a fait quoi.
      L’interet ? Personnaliser ton experience. Ainsi Amazon peut te recommander des choses en relation avec tes interets, NetFlix peut te recommander des films qu’il sait que tu vas aimer alors que tu ne les as jamais vu encore.
      Tout cela se basant par exemple sur les similitudes entre utilisateurs ou items en questions (voir le concours netflix par exemple).
      De meme on peut lire depuis http://www.facebook.com/press/releases.php?p=9176 : « Facebook’s ad system serves Social Ads that combine social actions from your friends – such as a purchase of a product or review of a restaurant – with an advertiser’s message. This enables advertisers to deliver more tailored and relevant ads to Facebook users that now include information from their friends so they can make more informed decisions. No personally identifiable information is shared with an advertiser in creating a Social Ad. ».
      L’article est un peu vieux puisque depuis f8, Facebook se met a partager nos informations avec certains partenaires (desactivable, mais active par defaut).
      Voir aussi http://www.cc.gatech.edu/~zha/CSE8801/ad/p209-chen.pdf a titre d’exemple.

      Donc d’un certain cote, ces societes peuvent fournir une experience personnalisee (avoir des pubs ciblees sur mes interet reste quand meme plus interessant que des pubs prisent au hasard), mais de l’autre, elles peuvent deduire beaucoup de choses pour chaque individu (voir aussi http://www.boston.com/bostonglobe/ideas/articles/2009/09/20/project_gaydar_an_mit_experiment_raises_new_questions_about_online_privacy/?page=full ).
      A mon gout ma vie privee vaut beaucoup plus que ca.

  101. [...] La puissance de Facebook repose sur le fait que vous l’utilisez. Abandonnez-le, détruisons-le, et, un nouveau système émergera, meilleur. Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook [...]

  102. RT @Narno: RT @embruns: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://blog.hugoroy.eu/2010/04/24/pourquoi-je-nutiliserai-plus-facebook/

  103. RT @franpisunship: "Pourquoi je n'utiliserai plus facebook" : Intéressant Point de Vue sur le blog d'Hugo Roy http://bit.ly/8XtYVM

  104. Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9g6VK9 (via @twttimes)

  105. RT @HugoJRoy: Pourquoi je n'utiliserai plus #Facebook http://is.gd/bGkgN

  106. Schmid dit :

    RT @LoKanSardari: RT @sfl_fr: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q // Excellent!!!!

  107. Facebook est devenu tellement dégueulasse que je pense même désinscrire mes avatars ^^ http://bit.ly/8XtYVM

  108. romain dit :

    C’est un excellent article sur les nouvelles fonctionnalités de Facebook, en tout cas les répercussions en matière de vie privée.

    L’idée d’aller sur un site et savoir qu’i connait mon identite sans que je l’y autorise est un principe derangeant. C’est un peu comme si tu te promenes dans la rue avec un gros poster au dessus de toi qui indique d’ou tu viens, ou tu vas…

    Le fait de poster des données trop personnelles sur ce genre de sites à une répercussion immédiate… dans la recherche d’emploi. Le prochain réflexe des recruteurs sera d’aller sur 123 People, de taper ton nom et retrouver tout un tas d’informations sur toi, ta vie privée. Et pour peu que tu exprimes un peu trop ouvertement ton opinion politique par exemple, et ce n’est meme plus la peine d’esperer le poste convoite.

    Dernier point, que je n’ai pas du tout compris, c’est l’interet du semantique dans cette nouvelle API. Ca apporte quoi concretement ? J’ai assisté très récemment à plusieurs conférences sur le Web Sémantique, et cette technologie apporte toute sa puissance dans un contexte très particulier, les actualités informatiques, la santé… Dans le cadre d’une API Facebook, ou des sujets complètement hétérogènes seront regroupés, quel est l’interet ? Est ce que ce n’est pas de la branlette pour developpeurs (desoles d’etre cru) pour mieux faire passe la pilulle ?

    Sinon, un pour lien pour vulgariser la sémantique et un des concepts clés, l’ontologie.

  109. Lili dit :

    RT @embruns: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://blog.hugoroy.eu/2010/04/24/pourquoi-je-nutiliserai-plus-facebook/

  110. analienfeed_ dit :

    [from jadlat] Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook: Annotated link http://www.diigo.com/bookmark/http%3A%2F%2Fblhttp://bit.ly/c7AJHM

  111. RT @fred "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://u2rl.fr/2q Facebook sera-t-il l'AOL des années 2010 ?

  112. Lodennan dit :

    Facebook et vie privée, certains décident de ne plus l'utiliser: http://bit.ly/arfAdn

  113. Oni dit :

    RT @Narno: RT @embruns: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://blog.hugoroy.eu/2010/04/24/pourquoi-je-nutiliserai-plus-facebook/

  114. Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook : http://bit.ly/bDCeyd

  115. pourkwa dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook : http://bit.ly/bDCeyd http://bit.ly/9U5JrQ

  116. Rodolphe dit :

    RD: @videoenpoche: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://blog.hugoroy.eu/2010/04/24/pourquoi-je-nutiliserai-plus-facebook/ #minitel

  117. Louis Roché dit :

    RT @videoenpoche « Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook » http://bit.ly/aLSyzU #mi …

  118. Pierre A. dit :

    J'y viendrai surement aussi. RT @TestCross: RT @videoenpoche « Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook » http://bit.ly/aLSyzU

  119. François dit :

    Avec l’arrivée de nouvelles technos de géolocalisation et de reconnaissance faciale, les photos et vidéos vont prendre de la valeur.

  120. @Facebookdanger Si tu ne l'as pas déjà lu… http://u2rl.fr/2q :-)

  121. eric delcroix dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook: Tags: facebook médias sociaux réseaux sociaux Posted by: erdelcroix http://bit.ly/c7AJHM

  122. [delicious] Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cPth7e

  123. RT @erdelcroix: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook: Tags: facebook médias sociaux réseaux sociaux Posted by: erdelcroix http://bit.ly/c7AJHM

  124. @hugojroy bravo pour ce «Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook» http://bit.ly/c3yGHo – bien dit, bien documenté. http://bit.ly/cS9sGZ

  125. Rezo dit :

    Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook: Jusqu'à présent, Facebook était un « réseau social » qui permettait à ses… http://goo.gl/fb/3Y1xL

  126. Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  127. Cédric dit :

    ♻ @ecologeeks: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  128. RT @ked_: ♻ @ecologeeks: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  129. Rezo.net dit :

    Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/bBXWDj

  130. Merci à @ Denis Robert qui m'a glissé l'info : http://tinyurl.com/3645fzd

  131. Rien que pour le titre, je dis banco ! RT @jcdr: Merci à @ Denis Robert qui m'a glissé l'info : http://tinyurl.com/3645fzd

  132. David Renoux dit :

    RT @jcdr: Merci à @ Denis Robert qui m'a glissé l'info : http://tinyurl.com/3645fzd

  133. Emmanuel P. dit :

    RT @UStakov: +100 RT @Rezonet Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/bBXWDj

  134. Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/bBXWDj (via @Rezonet) Pour ma part, c'est quasi cela : juste un usage minimum.

  135. Marin Dacos dit :

    Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/bBXWDj /via @Rezonet

  136. loic dit :

    RT @ecologeeks Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  137. SweetSumo dit :

    Billet PAR-FAIT, pas mieux : Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/bBXWDj #FuckFB /via @marind & @Rezonet ++++

  138. Pierre G. dit :

    RT @HugoJRoy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  139. pourkwa dit :

    RT @HugoJRoy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY http://bit.ly/djDZb0

  140. [...] Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook  Aucun tag pour cet article. 0 commentaire Classé dans Delicious   Écrit par Gilles [...]

  141. Afour Rhizome dit :

    RT @CultOrd: RT @HugoJRoy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  142. Jérémy dit :

    C’est un faux procès qui est fait à Facebook….Cette nouvelle version est dangereuse certes mais elle n’est pas obligatoire. La désactivation d’un espace dans les paramètres suffit à ne pas utiliser l’Open Graph.

    « Au lieu de créer un système basé sur la créativité de leurs utilisateurs et les bénéfices d’un réseau de publication, au lieu de générer de la valeur par de la création »

    Un paragraphe sans aucun sans puisque c’est bien là ce que le réseau social fait, pousser la notion de partage, de réseautage encore plus loin. Il suffit de voir ce que la NHL en a fait sur son site pour imaginer les possibilités.

    Invoquer la suppression de Wikilieaks et du groupe au Maroc est plus qu’inapproprié. Certes d’un point de vue moral, ils avaient leur place. Pour autant, en terme de légalité, ce n’est que normal et c’est là le plus grand impératif de Facebook. On ne peut pas leur reprocher à la fois d’être des capitalistes sans scrupules et de respecter la loi…

    • vdemeester dit :

      Petite question : Wikileaks, le groupe au Maroc, illégal ?

      Qui plus est les suppression de pages ne se font pas ou si peu par rapport à la légalité mais plutôt au nombre de « report ». Il y a tellement de pages que je doute qu’il y ait des gens pour les regarder tous ; par contre des gens pour regarder les pages reporter il doit y en avoir. Un français qui avait écrit un texte assez virulent à l’encontre des Suisse a vu son compte supprimer parce qu’énormément de Suisse l’ont « reporté ».. C’est une des dérives de ces réseaux ; un bon gros buzz négatif, et tu fais virer qui tu veux de facebook, légal ou non.

    • hugo dit :

      Je ne comprends pas. Si tu admets que « cette nouvelle version est dangereuse » où est le « faux procès ». Je n’ai jamais fait à facebook le procès d’être obligatoire, la preuve, je ne l’utiliserai plus.

      Quant au paragraphe que tu cites, il a un sens. Le réseau social crée de la valeur. Si ce n’est qu’une chambre d’échos ça ne sert à rien. Cette valeur est le surplus qui fait que la valeur de l’ensemble des messages est supérieure à la somme des messages individuels. L’exemple de Twitter est très significatif à cet égard.

      Quand à invoquer wikileaks et le groupe au Maroc, je ne vois pas ce qu’il y a d’inapproprié !! La liberté d’expression, tu connais ? D’autre part, où as-tu vu que ces groupes ne respectaient pas la loi ?!! Ce sont les CGU de Facebook, pas la loi qui sont en causes.

  143. Nihil Keranos dit :

    En quoi la technologie de facebook change et pourquoi l'éviter : http://bit.ly/arfAdn from @ecologeeks

  144. Secteur Sud dit :

    Je suis assez d’accord avec Stéphane sur le fond. Facebook est un outil (potentiellement formidable), rien de plus et rien de moins. Malgré tout, les usages tendent à montrer que de plus en plus d’internautes ne se connectent uniquement pour aller sur Facebook. Des services comme msn ont pris un sérieux coup dans l’aile ces derniers moi parce que beaucoup des utilisateurs sont passés sur Facebook. Il est logique que Facebook, en tant que société, essaie de tirer des opportunités des données dont il dispose (je m’étonne d’ailleurs que Google soit relativement à l’abri de ces polémiques alors qu’ils ont manifestement des infos aussi stratégiques).

    Après, il y a aussi une certain hypocrisie (ou naïveté) des utilisateurs qui critiquent les problématiques commerciales mais sont les premiers à se segmenter comme fans de telles marques.

    Là dessus ma vision est surement orientée, je travaille comme webmarketeur en agence, je vois Facebook comme un support rien de plus.

    Enfin je me permets une petite réflexion, je trouve le déroulé de ton argumentation intéressant mais des choses me gênent et je crois que c’est ce qui a cristallisé les commentaires critiques. L’exemple type c’est l’orientation que tu donnes à la création de monnaie virtuelle de Facebook. C’est un système de monétisation secondaire basé sur les échanges interpersonnels ; des millions de sites le font (comme Prizee et autres sites de jeux et loteries) rien de plus… Ce genre de pratique argumentaire est dangereuse pour ta crédibilité car c’est ce qu’on appelle de la désinformation (ou propagande). Concernant le minitel, les limites techniques et les logiques de standardisation ne lui ont pas laissé beaucoup de chance. Pour Britannica, le fait qu’ils aient fait le mauvais pari sur l’importance du contenu payant sembla également plus probable.
    Le résultat, à titre personnel mais pour aussi pour chaque lecteur qui trouvera un argument limite, c’est que le reste de l’article devra être recoupé ailleurs.

    • hugo dit :

      Créer une monnaie virtuelle en soi n’est pas mauvais. Je voulais juste signaler par là que Facebook a énormément de choses qui ont de la valeur, sorte de « monnaie d’échange » qui lui permet de négocier. Tu remarqueras que j’ai dit que cette « monnaie virtuelle » elle-même n’est « qu’une toute partie partie de ».

      Cela dit je suis d’accord que cet article mériterait amplement d’être modifié, recoupé (et si j’avais su, j’aurais passé un peu plus de temps à l’écrire… un article plus détaillé suivra).

  145. NN dit :

    Tombé par hasard sur cette discussion en suivant un lien proposé par Rezo.net.
    Qu’il soit permis à un visiteur pressé de donner un point de vue de vieux quidam dont l’adolescence est bien loin maintenant.
    J’ai créé un compte sous pseudo sur FB car certains membres d’une association britannique à laquelle je suis inscrit y étaient déjà, mais je n’y ai laissé aucun élément personnel. Au cours de ma petite vingtaine de connections j’ai trouvé le système assez débilitant et n’y ai trouvé aucun avantage. Je ne l’utilise plus pour cette raison.
    Les réactions au très bon article d’Hugo me paraissent être le résultat d’une modélisation des écrits que l’on trouve sur le net en réaction à n’importe quel sujet, une majorité de trolls et de très rares avis construits et sûrs.
    Le plus amusant est la fatalité qui veut que les réponses les plus niaises aux plans méthodologique, technique et philosophique soient bourrées de fautes de syntaxe et d’orthographe et signalent leurs auteurs aussi sûrement que s’ils portaient une enseigne au néon.
    Il n’y a aucune chance que je revienne sur ce fil, aussi je suggère au modérateur de ne pas publier mon billet et au cas où il le serait néanmoins, aux participants de ne pas perdre leur temps à tenter de me répondre personnellement.

    • hugo dit :

      Je publie par défaut tous les commentaires (en fait je ne modère pas, c’est juste que le filtre anti-spam ne fonctionne pas bien et du coup j’ai besoin d’approuver manuellement pleins de commentaires).

  146. h dit :

    Utile « Bloquer les mouchards de Facebook » http://zzz.rezo.net/Bloquer-les-mouchards-de-Facebook.html

  147. Jérémy dit :

    Tu parles d’une pieuvre tentaculaire tout en sachant qu’elle n’impose rien. Si les utilisateurs n’y voyaient pas des avantages, ils ne l’utiliseraient pas. Quant à désactiver Open Graph c’est l’occasion de quelques minutes…

    Mais l’objectif de Facebook est de créer une valeur ajoutée via le réseautage…m’enfin je ne suis pas le premier à aborder ce sujet (cf Fabrice)

    Wikileaks/Pentagone ça te dit rien ? Autant ils ont raison de faire ce qu’ils font, ils restent sur la corde raide…
    Et au Maroc, ce qu’ils demandaient doit plus ou moins être vu comme valant une peine de prison. Donc oui c’est illégal. La liberté d’expression ne justifie pas tout…

    • hugo dit :

      Elle n’impose rien… quand tu vois à quel point les règles de facebook sont illisibles et comment même les geeks s’y perdent, permets-moi de douter. De plus, les changements ont été imposés, il fallait manuellement tout sélectionner a posteriori.

      C’est tout le problème du « opt-in » et du « opt-out » (si quelqu’un a une idée pour bien traduire ces termes, je suis preneur)

  148. Ideophage dit :

    Que Facebook fasse du oueb sémantique, du RDF, du 2.0 ou 3.0 on s’en fout. Facebook est une entreprise capitaliste 1.0 Elle doit faire du fric et sa matière première est l’information que tous les utilisateurs saisissent consciencieusement chaque heure.

    On est dans un modèle collaboratif assez étonnant mais qui existe depuis que l’illusion du gratuit est apparu sur le oueb, où un tiers, l’annonceur, assure les revenus d’un fournisseur de service, service lui même qui fonctionne grâce à vous (nous) sans autre contrepartie que le bénéfice que nous en tirons. Seulement nous sommes les dindons de la farce finalement. Pas seulement pour une question d’argent, mais surtout parce que nous sommes en train de monétiser des informations nous concernant qui à l’origine n’avaient pas de valeur sur un quelconque marché. D’une certaine manière facebook a créé de la valeur là où il n’y en avait pas. Notre vie privée est devenue un commerce. Et ça les cocos ni vous ni moi ne l’avons décidé. Les choses se sont faites sur notre dos. C’est un échec immense du oueb qui à l’origine est un système distribué et qui par nature pourrait, je dis bien pourrait être l’infrastructure technique d’une société plus démocratique. Seulement ce conditionnel est subordonné à un champ plus structurant qui s’appelle la politique, pas la politique de nos élites stupides, mais la politique qui se fait à coup de marteau pour paraphraser un philosophe.

  149. Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook – Blog d'Hugo http://bit.ly/cYhwRW

  150. philippe sage dit :

    RT @Rezonet – Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook – http://bit.ly/bBXWDj

  151. philippe sage dit :

    RT @Rezonet – Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook – http://bit.ly/bBXWDj

  152. Polluxe dit :

    RT @philippesage: RT @Rezonet – Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook – http://bit.ly/bBXWDj

  153. thiteu dit :

    c'est un véritable combat dans les commentaires que doit livrer ce blogueur ! http://tinyurl.com/3645fzd

  154. Sam Ganegie dit :

    RT @philippesage: RT @Rezonet – Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook – http://bit.ly/bBXWDj

  155. Raffa dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://tinyurl.com/3645fzd

  156. Denis lire: Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/dl3rT4 via @marind via@Rezonet #ereputation

  157. Blog d'Hugo: "pourquoi je n'utiliserai plus Facebook" http://ow.ly/1E7Ro via@lavraieaude …. On ne sait plus à quel saint se vouer!!

  158. RT @raffa_gm: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://tinyurl.com/3645fzd

  159. Rogue Selecta dit :

    RT @philippesage: RT @Rezonet – Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook – http://bit.ly/bBXWDj

  160. lapeg P. dit :

    RT @philippesage: RT @Rezonet – Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook – http://bit.ly/bBXWDj

  161. TomTJ dit :

    Bonjour.

    Il y a une solution un peu pénible pour répondre à ces comportements intrusifs: désactiver Javascript dans FireFox avec le plugin NoScript.

    Voir ici:
    https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/722

  162. TantMieuxFr dit :

    RT @manhack: RT @HugoJRoy Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  163. Jean-Paul Rufignac dit :

    Ce système, c’est NOUS qui l’avons voulu. Pour se cantonner au strict domaine de l’informatique, à chaque fois que vous utilisez word (et pas open-office ou abiword ou whatnot), à chaque fois que vous utilisez windows ou mac os (et pas linux, BSD ou whatnot) à chaque fois que vous utilisez MSN, vous prêtez allégeance à big daddy, et abandonnez toute espérance (mais gagnez deux mois d’oxygène gratuit !)

    Comment avez-vous pu faire confiance à FBook juste une seconde ? Google nous avait déjà tous baisés comme ça, remember ? Vers les années 2000, arrive ce petit moteur de rien du tout, super performant, et la presse de nous ravir avec des contes de fées, Serguei et Larry, sympa comme tout, et ce moteur, cadeau ! C’est pas super-gentil ? 5 and plus tard on a compris : Ils avaient BESOIN de nous pour construire leur corpus d’index (google n’indexe pas juste les pages web, mais aussi les termes de recherche, si tu comprends pas à quel point google te possède fais une recherche dans ton cerveau, ami lecteur).

    FBook a fait pareil : Avancer masqué, déployer tranquillement un plan en plusieurs phases, mais je le répète, attend, vous découvrez ça ? On enseigne ça dans les écoles ! Ca s’appelle le « Microsoft model » !? Embrace, Extend, Extinguish.

    Un petit addendum pour répondre aux 2-3 commentaires qui disent que « google buzz est open-source » juste parce qu’ils ont lu qqpart que buzz « c’est du jabber » (ce qui est très simplifié), je leur suggère de se renseigner. Il y a un nombre ahurissant de moyens de faire quelque chose d’evil avec de l’open-source, un bon exemple, c’est Apple MacOS, basé sur BSD, qui est devenu le systeme le plus fermé du monde, pas DU TOUT open-source. Bottomline : Il suffit d’être malhonnête pour détourner n’importe quelle technologie, quelque bien protégée que soit cette dernière.

    Le problème, c’est que personne n’aime la liberté. La vraie liberté. La liberté, tu peux pas en abandonner un peu pour des raisons pratiques, et vouloir en conserver un peu pour des raisons persos. Soit tu donnes TOUT (donc tu utilises windows, ou macOS – encore pire – ou un iPhone, ou facebook) et tu ne t’étonnes pas de ne PLUS avoir de liberté (t’as pas bien lu les petits caractères, pour résumer) soit tu donnes RIEN (donc tu utilises linux, usenet, des technologies simples, « pures ») et tu te retrouves SEUL, mais SEUL, comme tu peux pas savoir, mouton noir, montré du doigt, moqué comme un loser communiste, et ma foi, tu t’en fous ? T’as bien raison.

  164. "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://bit.ly/bDCeyd. si je viens à quiiter facebook, c'est surtout car c'est un monde de noobs.: /

  165. paul dit :

    Bonjour tout le monde…
    J’ai lu diverses interventions à la suite de cet article découvert par l’intermédiaire de rezo.net

    bon, curieusement, je suis assez d’accord avec des points contradictoires… je pense qu’à la fois le développement des outils web 2 et 3 à quelques dangers… mais qu’en même temps, c’est plus son utilisation par les inscrits à ces réseaux qui pose question : qu’en font-ils et comment l’utilisent-ils ?

    je m’y suis mis sur le tard avec l’espoir comme beaucoup de monde d’échanger, de publier, de rencontrer etc…

    après plusieurs expériences d’utilisations de diverses plateformes de publication dont les outils comme facebook, c’est pas tellement les outils et ce qu’en fontles producteurs ou propriétaires de ces outils qui m’en a fait m’éloigner.

    j’ai aussi beaucoup investi dans l’auto-formation et le montage de serveurs, de sites etc… sur des services d’hébergements associatifs open-source, et à domicile, donc apprentissage de Linux et BSD et des outils de réseaux etc…

    à la sortie, mon bilan est simple : les rencontres vraiment efficientes dans ma vie, d’autant plus exigeantes de résultat concrêt que je suis chômeur depuis l’âge de quarante an, ne se sont jamais faites par les intermédiaires informatiques, même pas à partir des nombreuses prises de contacts à la suite d’échange de publication.

    ensuite, y’a le bilan de la quantité énorme de « déchets » parmi toutes les participations à forums de discussions de toutes sortes : beaucoup de médiocrité, beaucoup d’imprécision, d’approximation, de rédaction minimaliste, de faux contenu, demimétisme grégaire… pour très peu d’échanges porteurs de contenus vraiment « utiles » ou enrichissants, ces deux derniers termes pouvant évidemment être discutés.

    Ce n’est pas par crainte de quelques censures industrielles ou gouvernementalesque ce soit que je me suis retiré de ce genre de réseau, mais par celle, inavouée et pourtant pesante, des populations de commentateurs, les mimétismes d’opinions, les tribus etc… qui pèsent lourdement, de diverses façons pratiques, sur les possibilités d’échanges et d’expression enrichissantes de part des contradictions analyses et critiques approfondies.

    cette censure là, « populaire », ben je la crains beaucoup plus que les autres, parce qu’elle est directe, ordinnaire, et qu’à distance de toute relation réelle aux interlocuteurs, on ne peut s’attendre aux formes qu’elle va prendre. La pire d’entre elle, est celle qui ne s’exprime pas, qui procède de l’indifférence, ou du dénie de prise de sens de ce qu’on exprime : on est en face de murs d’inciompréhension qui dissuadent totalementde toute expression, alors que la colère contradictoire donne immédiatement matière à réponse, à précision, donc à recherche d’expression.

  166. Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://goo.gl/N5Gl

  167. anthony puech dit :

    RT @OlivierD: RT @raffa_gm: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://tinyurl.com/3645fzd

  168. netking17 dit :

    You can also remove any pre-approved website or application you have visited here [add link], or block all pre-approved websites and applications from getting your General Information when you visit them here [add link].

    Il suffit de désactiver la fonctionnalité, soit au cas par cas, soit de manière globale…

    Pas de quoi en faire un tel fromage :-)

    • Jean-Paul Rufignac dit :

      > Il suffit de désactiver la fonctionnalité, soit au cas par cas, soit de manière globale…

      Lulz. Je dirai même plus, MDR.

      FBook garde *toutes* tes informations. Celles que tu deletes. Celles que tu coches « private ». Réfléchis, à leur place tu ferais pareil. Un jour google rachètera FBook. Ou le contraire. Ou tweeter. Whatever.

      Tu n’as jamais joué à un jeu de stratégie ? Serieusement ? Ou pour le dire autrement (comme la mère de Sheldon) « you don’t hunt, do you ? »

      > Pas de quoi en faire un tel fromage :-)

      C’est mignon comme formulation, dit comme ça, c’est vrai ; « Pas de quoi en faire un fromage » c’est une façon de voir les choses, qui quand elle est adoptée par le plus grand nombre, a force de loi. Ca ne t’inquiete pas, donc ça ne doit pas m’inquiéter non plus, yek ?

      Quand tout le monde est « sur FaceBook », tes amis, ta famille (yikes) et tes relations de boulot (ou sur linkedin, whatnot) tu n’as plus le choix. La question « y a-t-il de quoi en faire un fromage » devient elle-même nulle et non-avenue.

      Quand tu veux quitter FaceBook, que tu cliques sur « delete account » (ce qui ne deletera rien du tout, on est bien d’accord là-dessus ?) tu est présenté à une liste de tes contacts, de préférence des filles si tu es un garçon, à base de « machine will miss you » l’idée à ce moment, c’est que tu vas perdre le contact avec tes amis, tes collègues (et les meufs que tu dragues) ! Flippant, non ? Qui veut perdre le contact avec ses potes ?
      Le pire, c’est que dans pas mal de cas, c’est vrai ! Combien de parents sont *obligés* d’utiliser MSN pour juste rester en contact avec leurs enfants ? Je pose la question hein, je sais pas. Personne n’a réussi à me forcer à installer MSN. Mais la pression s’est faite assez forte, à des moments.
      Pour FaceBook, c’est carrément très net.

      Et ailleurs qu’en France, c’est pire. C’est d’ailleurs un des trucs qui fait réfléchir à la puissance potentielle (voir plus bas « science-fiction ») de ces gigantesques bases de données : De voyager un peu. FaceBook est devenu le plus gros hébergeurs de photos de tout le web (devant flickr), éssaie d’imaginer ça. Des datacenters souterrains enfouis un peu partout, sur des sites secrets, gérés selon des règles privées.

      Pas de quoi en faire un fromage ?

      Tu n’as jamais lu de science-fiction, on dirait ? La science-fiction prédit l’avenir. Si ça a l’air farfelu pour toi, ça ne l’est pas pour les agences de renseignements dans le monde (dans les séries télé ça s’appelle FBI, etc) qui *lisent* de la science-fiction pour connaitre les tendances (1), savoir comment les gens pensent, it’s common sense, c’est ultra-logique d’ailleurs, ça relève de la bonne gouvernance, si on réfléchit. Et que nous dit la science-fiction ?

      Oh, je suis fatigué d’un seul coup. Lis n’importe quel K-Dick. Lis Norman Spinrad, lis des mangas, lis les trois livres pour te détendre, ou *regarde* la télé. Ou alors, oublie-ça. C’est mieux, après tout. C’est plus simple.

      (1) lire « six days of condor » de James Grady

  169. vinc[E] dit :

    Facebook me sert seulement pour garder le contact avec mes amis, je ne mets aucune information personnelle donc je n’ai aucun problème avec le nouveau Facebook, je m’en balance royalement :o)

    • > Facebook me sert seulement pour garder le contact avec mes amis, je ne mets aucune information personnelle donc je n’ai aucun problème avec le nouveau Facebook, je m’en balance royalement :o )

      C’est *précisément* de cette attitude que vient le problème. Right here.

      Entre les phrases

      « je ne mets aucune information personnelle »

      et

      « (…) seulement pour garder le contact avec mes amis »

      il y a une incompatibilité subtile, mais réelle.

      Tes amis t’ont donc forcé à utiliser FaceBook. Et à ton tour, tu forces tes amis à utiliser FaceBook. Le problème est multiple. C’est épuisant.

      L’alternative à FaceBook existe, elle sent pas bon, elle s’appelle Usenet, RSA/PGP, le mail, les news, irc, que des trucs de geeks, comparables à facebook comme un nokia n900 est comparable à un iphone (c’est à dire mieux mais plus compliqué, pour les grandes personnes). Et ça marche même pas à tous les coups. Et il faut réfléchir.

      • Muriel dit :

        Merci pour cet article, et aussi pour ce commentaire. En effet moi non plus, je n’utilise pas Facebook car une première tentative m’a fait sentir combien on y devenait un instrument, par l’automatisation barbare de la publication des relations entre les gens.
        Barbare car s’il faut bien être deux pour une quelconque relation sociale, la symétrie de la gestion de cette relation est tout sauf acquise, et chacun gère selon un mode qui lui est propre. Or des outils tels que Facebook prétendent par défaut instaurer une symétrie mécaniquement et brouillent la frontière public / privé.

  170. Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/c3yGHo via @AddToAny

  171. hansen joseph dit :

    comment se déconnecte-t-on de facebook?

  172. RT @philippesage: RT @Rezonet – Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook – http://bit.ly/bBXWDj

  173. Rose Célavy dit :

    Billet très intéressant.
    Un article de la presse suisse qui va dans le même sens:

    http://inventerre.canalblog.com/archives/2010/04/27/17702408.html

  174. pourkwa dit :

    RT @philippesage: RT @Rezonet – Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook – http://bit.ly/bBXWDj http://bit.ly/bhTTXM

  175. http://bit.ly/8XtYVM ça fait réfléchir. Vraiment. J'en monterais presque ma communauté sur mon serveur.

  176. Gwen dit :

    Ceci me parait très intéressant, mais j’aimerai connaitre les alternatives « libres » ou moins centralisées.
    Aujourd’hui les réseaux sociaux sont l’évolution du web et sont nécessaire à sa vie numérique (voire à sa vie réelle). Donc critiquer facebook, je suis d’accord, proposer une véritable alternative décentralisée m’interesserait au plus haut point. D’autant que je suis moi-même hébergeur perso, donc si l’opportunité d’héberger qq chose est possible, je suis preneur !

    • hugo dit :

      Les initiatives sont multiples, mais je suis d’accord qu’il n’y a pas d’alternatives sérieuses pour le moment. C’est un vrai problème.

  177. RT @erdelcroix: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook: Tags: facebook médias sociaux réseaux sociaux Posted by: erdelcroix http://bit.ly/c7AJHM

  178. Desidia dit :

    Parmi les arguments de ceux qui sont abonnés à Facebook, on retrouve assez souvent la nécessité de pouvoir être en contact avec une université, une association…

    Ce qui est étonnant, c’est

    - que la possibilité de partager des fils d’informations, des photos, des messages dans un tel groupe est indéniable;

    - que ces informations sont essentiellement destinées à des groupes restreints;

    - mais qu’on fasse appel à un système qui les rende publiques bien au-delà du groupe concerné. C’est ainsi que pour partager l’horaire des cours, on se retrouve à «partager» la photo de sa copine.

    - et qu’enfin, ces universités ont tout à fait les moyens et les compétences pour gérer leur propre réseau social.

    Il y a bien longtemps déjà, j’avais lu un article dont l’auteur se désolait de voir le secteur associatif confier ainsi ses moyens de communications à GoogleMail, GoogleDoc, GoogleGroup, etc. alors que les outils libres existent pour toutes (!) ces fonctionnalités. Le problème va en s’amplifiant.

    Sinon, je suis surpris du caractère outrancier et discourtois de certains contradicteurs qui interviennent ici. Ça donne le sentiment que l’auteur s’en prend à quelque chose qui leur est tellement indispensable… ça ressemble un peu à l’agressivité du fumeur ou de toute autre forme d’addiction.

    Et pour une autre annecdote relative à Facebook: http://www.k1ka.be/desidia/?2010-02-20_Facebook_et_vie_priv%c3%a9e

  179. ilys05 dit :

    « un groupe promouvant la séparation de l’Église et de l’État au Maroc a été supprimé »

    Au Maroc ce n’est pas l’Église qui gouverne. Le Maroc est un pays musulman. Le groupe parlait de la séparation de la religion et du gouvernement.

  180. Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/aL5MEY

  181. SAM dit :

    Education resource: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook: Comments:en Francais…, why stopping to use FB – nice… http://bit.ly/c7AJHM

  182. BlueCat Blog dit :

    FB FB FB FB FB… Il est partout ce facebook…

    Je viens de lire un article très interressant. J’avais moi-même noté les petits changement dans facebook et là tout ça ne fait que confirmer ce que je me disais… Facebook devient la pieuvre hyper-tentaculaire du Web……

  183. miss digit dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW
    Facebook or not facebook…. Becomes a real question.

  184. stalagmite dit :

    RT @Rezonet > Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://bit.ly/bBXWDj

  185. miss digit dit :

    Facebook et les données personnelles sont aux citoyens ce que la réclame des années 50 leur était : il s’agit d’apprendre à décrypter les nouveaux codes de ces nouveaux géants de l’internet. De ne pas être dupe de leurs objectifs (mais qui l’est ?). Et de s’en défier, certes. Mais ne pas les utiliser ne me semble pas la solution, car c’est ce couper d’un territoire qui ne va cesser de grandir. Si les données personnelles posent problème – et effectivement, elles posent GROS problème en l’occurrence – il suffit de ne pas entrer de données trop confidentielles et de choisir celles que l’on indique. IL suffit de ne pas être dupe et de savoir garder ses distances… Non ?

    • hugo dit :

      Oui et non.

      D’un côté, il y a le problème des données et des usages, de l’autre il y a le problème du contrôle que s’octroie Facebook sur ces données (aux dépens de notre contrôle).

      Enfin, il y a le fait que Facebook est en train de centraliser des fonctions trop importantes et qu’il devient plus que néfaste de continuer à l’utiliser.

      Donc oui, il faut apprendre à apprivoiser les outils, maîtriser les usages, responsabiliser les utilisateurs… mais tout ça n’est pas vraiment possible avec Facebook — car on n’a aucun contrôle dessus.

  186. 0mni-n3rd dit :

    Bravo, j’en étais au même point, du coup j’ai créé mon blog…
    Viendra qui y trouvera de l’intérêt, et puis de toutes les façons j’aimais pas le bleu :p !
    J’ai mis ton lien sur mon mur avant de le supprimer !

  187. Link de Troma dit :

    Bravo !

    ça rebondit ailleurs, comme toujours :

    http://casseurs.blogspot.com/2010/04/facefuck-souriez-vous-etes-niques.html

    Autre ton, autre colère, mêmes constats.

  188. Un article tres interessant a lire http://bit.ly/arfAdn sur le theme: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook

  189. tux25 dit :

    Le passage : « Preparer un monde sans vie privée » est absolument fabuleux !

    Congratulation !

  190. Mickael Bentz dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9gtx9L pt de vue intéressant de @hugojroy

  191. Owen Kafyeke dit :

    J’aime bien :-) je vais y réfléchir

  192. Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/c3yGHo via @AddToAny

  193. [...] impossible d’écrire quelque chose d’aussi clair et précis, venez donc lire le blog d’Hugo où il nous invite, dans un excellent article,  à couper les ponts avec [...]

  194. Theudbald dit :

    Pourquoi je n'utiliserais plus FaceBook http://icio.us/ikadmd

  195. Wer französisch kann, sollte das lesen oder maschinell übersetzen lassen, was aber leider nicht sonderlich gut klappt: http://rbnbr.info/a0

  196. Ben dit :

    Article intéressant, y’a pas de doute. Par contre tu peux pas te permettre d’énoncer toutes ces critiques concernant Facebook d’un côté, et promouvoir l’utilisation d’outils Google de l’autre. Parce que Google c’est quand même un peu l’équivalent de Facebook en terme de moteur de recherche, mais ça on en parle moins : protection de la vie privée, système de PageRank tout sauf démocratique (privilégie les pages les plus « liées », visitées, donc pas de parole au plus petit, au dissident), la censure en Chine, l’invasion des outils Google dans de plus en plus de domaines, etc. Petit à petit, en 10 ans, le moteur de recherche alternatif est devenu un modèle de globalisation, son activité est tout aussi peu louable que celle de Facebook, et pourtant, ça ne nous empêche pas, vous et moi, de l’utiliser tous les jours sans que personne hausse le moindre sourcil.

  197. german guest dit :

    Hugo, having read this post with my vbasic knowledge of french and then with the help of Google Translate only to learn that real translations are still decades away I would like to ask if it is possible to perhaps write essential articles like this in english, too.

    I consider facebook a real threat to privacy and people need to understand what this is about. We need literate discussions and at least awareness.

    In german there is that concept of « Datensparsamkeit » which basicaly means that you should « household » with your data, not to « spend » more than you can « afford ». I think that the picture corelates well with the rfact that personaly data is Facebooks « currency »

    While I realize that it could be of great help to develope my business I stay away from Facebook, Xing, et al … sometimes I feel a little strange as I am « online » since the beginning of the web and I now feel like a dinosaur not keeping up with the pace, an old sceptic being run over by the youngsters.

    Your post gives me faith that I am not an old sceptic (at 42?) but still more the entrepreneur and agile first mover. This time against the stream.

    I obfuscate my real identity as good as I can. I do not want my children « google me » or « facebook me » – or what ever the verb for digital stalking will be when they get that curious – I do not want them to hear the « truth » and my « secrets » from a computer but from my mputh. I am not a public person, I basicaly have nothing to hide, but I want to decide what I want to share!

  198. Loïc Oumier dit :

    Bravo pour cet article pertinent. RT @HugoJRoy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/9RqvxY

  199. Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://icio.us/ikadmd

  200. pourkwa dit :

    Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://icio.us/ikadmd http://bit.ly/cH7I6s

  201. "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://bit.ly/arfAdn

  202. pourkwa dit :

    "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://bit.ly/arfAdn http://bit.ly/cxP1At

  203. David Pate dit :

    Un article intéressant à lire sur les enjeux de Facebook http://bit.ly/arfAdn

  204. Pat dit :

    3 ans déjà et nous sommes de plus en plus nombreux:Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/bDCeyd (via @nonarc) #fb #bigbrother

  205. Julien PIERRE dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook: Tags: facebook Posted by: artxtra http://bit.ly/bRgWg2

  206. stelephan dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus #Facebook http://bit.ly/cYz8Wc

  207. Pat dit :

    @sailyned Moi ça fait déjà trois ans : Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/bDCeyd (via @nonarc) un peu de lecture .. ;)

  208. Julien Thomas dit :

    RT @emiliengirault: Facebook, la pieuvre hyper-tentaculaire du Web http://blog.hugoroy.eu/2010/04/24/pourquoi-je-nutiliserai-plus-facebook/

  209. Julien Thomas dit :

    G! RT@emiliengirault: Facebook,la pieuvre hyper-tentaculaire du Web http://bit.ly/8XtYVM

  210. "Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook", c pas moi kiledit, mais @HugoJRoy (via @dufourcoppolani) #lutte http://bit.ly/bDCeyd

  211. "Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook", c pas moi kiledit, mais @HugoJRoy (via @dufourcoppolani) #lutte http://bit.ly/bDCeyd

  212. "Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook" @HugoJRoy – http://bit.ly/ctS6xS

  213. Fernandez dit :

    Facebook la pieuvre hyper-tentaculaire du Web http://bit.ly/aLSyzU (via @emiliengirault)

  214. Proutz dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook | Blog d'Hugo http://ow.ly/1GbMA

  215. digiboy dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  216. RT @digiboy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  217. dsampaolo dit :

    RT @digiboy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  218. Stephane dit :

    RT @digiboy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  219. RT @digiboy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  220. clawfire dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW /via @digiboy (ou plutot pourquoi je parle alors que je n'y connais rien …)

  221. Fabrys Besson dit :

    RT @digiboy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  222. christouf dit :

    RT @digiboy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  223. Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://goo.gl/fb/ka0Zb #wullon

  224. @WillyBraun @arobasenet Facebook Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook : http://tinyurl.com/3645fzd (via @garniera)

  225. RT @HugoJRoy: Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook http://is.gd/bGkgN

  226. WhilelM dit :

    Pourquoi il n'utilisera plus Facebook http://is.gd/bSGQ8 entre ses cookies/tentacules et son avidité, difficile de n'pas s'poser de question

  227. RT @christouf: RT @digiboy: Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/cYhwRW

  228. Par @ransomtech: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://bit.ly/arfAdn

  229. RT @rguimaslima Par @ransomtech: "Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook" http://bit.ly/arfAdn

  230. Kevin dit :

    Un article très intéressant à lire : http://u.nu/87eq8

  231. Sof dit :

    RT @mitnix: Un article très intéressant à lire : http://u.nu/87eq8 édifiant en effet

  232. Jimmy from Kenya dit :

    J’ajoute que Facebook peut vous connaître si vous ne vous êtes jamais inscrit et établir un profil assez précis, même si moins précis que si vous étiez inscrit. Exemple: J’ai reçu récemment un couriel d’invitation à rejoindre une amie sur Facebook. Or suivait une liste des gens suceptibles de me connaître. Or dans la liste il y avait un certain nombre de gens me connaissant et ne connaissant pas mon amie. Cela signifie que Facebook a établi un profil grâce a mon adresse mail indélicatement ou inconsciemment donnée les autres adresses mail de mon amie plus les gens qui m’ont recherché. En faisant une synthèse de tous ces profils facebook peut déjà établir un profil de moi relativement précis et m’envoyer de la pub ciblée ou me vendre dans ces fichiers. Désabonnez-vous en masse de ce truc merdeux. Je n’ai jamais été inscrit et ne suis pas près de l’être et ce malgré les pressions sociales du style: « tu n’y es pas? T’es pas moderne etc… »

  233. Cyril dit :

    Voila pourquoi j'ai désactivé mon compte Facebook: http://bit.ly/9bjxFg

  234. IZANE Gaétan dit :

    Pourquoi je n'utiliserai plus Facebook -> http://goo.gl/N5Gl

  235. Etienne DELAY dit :

    Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook http://bit.ly/c3yGHo via @AddToAny

  236. Michel dit :

    Les amis, il est grand temps de fermer vos comptes #facebook http://bit.ly/8XtYVM http://bit.ly/cqVVID

  237. #Facebook & privacy policy: a timeline http://bit.ly/be9S8H. In the same vein in French http://bit.ly/bDCeyd

  238. [...] le monde a changé comme dirait le Pistolero et aujourd’hui des sociétés comme Facebook piétinent ces libertés et pourraient devenir le seul Web possible demain. Il faut donc prendre conscience et se poser la [...]

  239. [...] Mais attention… « en publiant sur Facebook, chacun perd le contrle de ce qu’il publie », dnonce Hugo Roy sur son blog. Ce spcialiste d’Internet et des logiciels libres publie un billet intitul « Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook » dans lequel il rappelle que « chaque fois que vous publiez, vous remettez aux mains de Facebook vos données. En effet, vous ne sa…«  [...]

  240. Isylvabell dit :

    Bonjour,

    Aurais-tu aussi un bonne adresse où je puisse déposer mes photos, créer des albums véritablement privés, à partager avec les personnes que je sélectionne, de manière gratuite et dont le téléchargement est aussi rapide que sur Facebook?
    Je te remercie pour l’attention que tu portes à cette demande.

    Isylvabell.

    • hugo dit :

      Bonjour,

      Ma solution est d’utiliser le plugin ‘Live Web Gallery’ du logiciel F-Spot (uniquement sur GNU/Linux malheureusement).

      Les avantages : les photos sont stockées sur ton ordinateur, tu contrôles absolument tout.

      Il faut que ton ordinateur soit accessible publiquement par internet (avoir une IP publique — voir du côté de la configuration de ta machinbox par exemple).

      Pour l’instant cette solution est presque satisfaisante, sauf qu’il faut que F-Spot soit toujours lancé et que pour l’instant il n’y a pas de solution aisée pour mettre un mot de passe.

      Jusque-là je n’ai pas de solution toute faite convenable. Espérons que ça vienne prochainement.